14/12/2008

Concours de poésie organisé par BASE et la Maison de la Poésie de Namur

Comment décrire ce qui s'est passé ? Tout d'abord, le fait de savoir que j'étais parmi les nominés était déjà un moment fort en soi. Etre présent et attendre les résultats, sentir le stress monter petit à petit, se dire que "bon, c'est pas encore pour cette fois" et puis là, ça y est : mon nom est prononcé. Gagnant du concours : 1er sur plusieurs centaines de poèmes envoyés. Quelques secondes qui paraissent une éternité avant de réaliser que oui, je dois monter sur scène et que c'est une nouvelle étape de franchie. Suit la remise des prix : GSM et un voyage pour Florence. Photos avec la seconde lauréate et le jury. Interviews avec Canal C, Vers l'Avenir et une radio locale. Deux heures et demie plus tard, je n'ai toujours pas "digéré" le résultat. "Ca fait quoi d'avoir gagné le premier prix" me demande une journaliste ? Un formidable encouragement...

17:40 Écrit par Laurent Dumortier dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Bravo, collègue...

Écrit par : Marcel Peltier | 15/12/2008

Toutes nos félicitations au lauréat.

Écrit par : Micheline | 15/12/2008

bravo! c'est formidable. mais tu as un blog où tu présentes tes poèmes? j'ai lu le puzzle avec beaucoup de plaisir.
je me souviens avoir gagné un concours, il s'agissait d'acrostiches sur les villages de la région: j'ai écrit des textes même sur des villages que je n'ai jamais vus:)! c'est un exercice qui m'a amusée!
je te souhaite une bonne nuit ou une bonne journée. bonne continuation.

Écrit par : mimi | 15/12/2008

Boff ! Bah ! Ouai... à la limite... faut voir... ça va pas empêcher la terre de tourner... pas mal...

Bravissimooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

Écrit par : Bob | 16/12/2008

Bravo pour ce succès bien mérité !

Écrit par : Kate Milie | 18/12/2008

Les commentaires sont fermés.