25/03/2010

Debriefing

Le salon du livre de Bondues s'est terminé que déjà on passe au suivant...  Car la promo, c'est ça aussi : ne pas attendre que le public vienne à soi mais aller vers lui, même si c'est loin, très loin d'être évident.

J'ai distribué pas mal d'exemplaires d'une nouvelle extraite d'un prochain recueil : le but est de faire découvrir aux inconnus l'un de mes textes et d'espérer, si ça leur plaît, qu'ils essaieront d'en savoir plus.

C'est un peu comme les publications en revues, mais à plus grande échelle : je dois pas être loin des 200 personnes touchées par ce biais.  L'une d'elles, ayant apprécié la nouvelle, est revenue au stand acheter mon dernier recueil.  Ce que j'apprécie par-dessus tout, c'est que ça n'est pas de la vente artificielle, dans le sens où la personne achète pour faire plaisir à l'auteur, mais de la vente parce que la personne a aimé le texte...

 

 

21:14 Écrit par Laurent Dumortier dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.