18/03/2012

Critique de Joseph Bodson - Reflets Wallonie-Bruxelles

Laurent Dumortier, Onirique, éd. Chloé des Lys.

"De petits hymnes nocturnes, solitaires et mystérieux, pleins de silence et de recueillement.  Un langage codé énigmatique qui nous laisse sur notre faim, même s'il y a parfois, comme dans Premier Toucher, une sorte de flirt avec les mots.  La lumière est un mal nécessaire."

08:47 Écrit par Laurent Dumortier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.