12/09/2016

"L'averse", publié dans le numéro 22 de la revue "Catarrhe"

La revue : ici

Et le texte...

 

 

L’averse

 

 

Sais-tu qu’hier soir

Sous l’averse

J’ai pu voir

Dans tes yeux ta détresse ?

 

Abrités près du conservatoire

J’ai découvert dans ton regard

Des souvenirs d’ivresse

Et surtout la peur de me perdre…

 

Ainsi, notre histoire…

Tes larmes qui percent

Un éclat d’ivoire

De nous, c’est tout ce qu’il reste…

 

De nous, c’est tout ce qu’il reste…

 

Des souvenirs qui hébergent

Un peu de tristesse

Tandis que le vent et l’averse

Vers nous convergent

 

Tu voudrais ralentir

La fuite en avant, sentir

Le ciel qui se déverse

Car le temps presse…

 

Ainsi, notre histoire…

Tes larmes qui percent

Un éclat d’ivoire

De nous, c’est tout ce qu’il reste…

 

De nous, c’est tout ce qu’il reste…

 

Crois-tu qu’il y aura

Aussi une averse 

Quand il faudra

Que je disparaisse ?

18:29 Écrit par Laurent Dumortier | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Mais... mais... mais c'est triiiiiiiiiiiiiste! Beau, très beau oui, mais triiiiiiiiste!

Écrit par : Edmée De Xhavée | 12/09/2016

Les commentaires sont fermés.