11/07/2013

Des news durant les vacances ?

Ben oui, l'éditeur étant au placard pour 2 mois, l'auteur a du temps devant lui :-p

Au menu : "Contes et légendes d'Equaam" : je viens de terminer "Le loup noir"; quelques textes écrits pour "Ether, mer et terre" et puis surtout... j'espère avancer dans le recueil-concept "La fille à la mercedes" !

Et si en prime, j'arrive à écrire une ou deux nouvelles, dans l'avion par exemple, je ne cracherai pas dessus :-D

Au plaisir de vous retrouver bientôt, en septembre notamment pour la promo de "Vertiges" notamment :-)

 

20:18 Écrit par Laurent Dumortier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/06/2013

En ce mois de juin

Quoi de mieux qu'un moment de lecture ? 

Rendez-vous le dimanche 30 juin au 85, rue des Bruyères, 7034 – OBOURG/Mons  

à 15H30 et 17H00.

Entrée libre – En collaboration avec le Cercle Littéraire Montois « Clair de Luth » 

 

Infos : ici 

 

 

19:52 Écrit par Laurent Dumortier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/05/2013

Festival international et Marché de Poésie de Namur

Il aura lieu les samedi 22 et dimanche 23 juin à Namur, à la maison de la Poésie, située rue Fumal.  Je serai présent pour y dédicacer mon dernier opus "Vertiges".  Plus d'infos : ici

21:39 Écrit par Laurent Dumortier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/04/2013

Article paru dans "Le Bibliothécaire"

Bruines.jpg

 

 

Bruines, Laurent Dumortier, Editions Chloé des Lys.

 

1) L'auteur

Après une formation en sciences psychologiques, Laurent Dumortier a alterné l'écriture de romans, de nouvelles ou encore de poésies.  Mais toujours en gardant un univers sombre où l'étrangeté règne en maître.  Outre sa collaboration à diverses revues littéraires, il dirige les Editions Chloé des Lys depuis maintenant près de 15 ans.  Il a remporté également divers prix littéraires.

2) Le livre

"Bruines" est un recueil de nouvelles ultra-courtes, qui correspondent en quelque sorte à des instantanés, à des moments photographiés littérairement.  Une vingtaine de textes constituent le recueil, autant de déclinaisons autour du thème de la pluie.  Car si elle étanche la soif, elle peut également se montrer acide.  L'étrange révèle sa présence dans les moments les plus ordinaires : voyage en train, en bateau ou en voiture ou simple course à pied...

21:22 Écrit par Laurent Dumortier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

"Bruines" sur les "Chroniques de Madoka"

Superbe critique de "Bruines" sur le site "Les chroniques de Madoka" : ici

19:16 Écrit par Laurent Dumortier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/04/2013

"Les carrefours improbables" repris sur une compile !

GED avait composé à partir des "Carrefours improbables", texte repris dans le recueil "Vertiges" sorti en novembre dernier dans le cadre de "Tournai la Page".

Dans le cadre d'une compile,  j'ai eu le plaisir de découvrir que sa composition était présente, et donc forcément mon texte.

Plus d'infos : ici

 

08:26 Écrit par Laurent Dumortier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/03/2013

Salon du Livre de Bondues - Lille Métropole - 16 et 17 mars 2013

Je serai présent durant tout le week-end au salon du livre de Bondues pour y dédicacer mes derniers livres, en compagnie de collègues auteurs.

Plus d'infos ? cliquez ici 

18:57 Écrit par Laurent Dumortier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/10/2012

18ème salon "Tournai la Page"

J'y serai les samedi 17 et dimanche 18 novembre 2012, de 10h00 à 19h00, à la Halle aux Draps, Grand Place à 7500 Tournai, pour y dédicacer mon nouveau titre qui sortira pour l'occasion...

 

vertiges-cover.JPG

13:50 Écrit par Laurent Dumortier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/10/2012

Interview express pour la sortie de « Bruines »

Bruines.jpg

- Vous publiez un livre par an, vous vous occupez de votre maison d’édition et pourtant, on vous voit peu. Est-ce un choix ?

Oui et non. En pratique, avec toutes mes activités, littéraires, éditoriales, alimentaires (ben oui, il faut bien bouffer et en ce qui me concerne, ça coûte un pont), mon agenda est surchargé et je suis amené à faire des choix. J’ai donc privilégié la proximité géographique (Wallonie Picarde surtout) et la sélection de projets. Je ne peux pas tout faire, mais certaines propositions me bottaient vraiment : membre du jury à Ath, conférence-débat à Comines, etc..

 - La page blanche, ça vous angoisse ?

La page blanche non, le manque de feuilles et d’encre oui : j’ai les idées mais le temps manque. Là, je viens de boucler un recueil de poésie et je m’attaque à mon recueil de nouvelles que j’aimerais achever d’ici la fin de l’année…

- Poésie et fantastique, vous n’avez pas le sentiment de vous disperser ?

Pas vraiment, c’est le même matériau, mais l’angle d’approche est différent. La technique d’écriture est différente. Finalement, j’ai besoin des deux pour équilibrer. Et le public n’est pas le même non plus…

- Quelques mots pour vous définir :

* stressé/posé ? Stressé, toujours !

* adulte/enfant ? Enfant, avec toutes les activités qui vont avec ; adulte, c’est très chiant, finalement !

* Barry/Paris ? Les deux : Barry, c’est l’endroit où je vis, où je récupère, où je fous rien et où je crée ; Paris ce serait plutôt Tournai, à une dizaine de kilomètres d’ici : j’y ai vécu 5 ans mais comme Barry n’est pas loin, j’ai le calme de la campagne avec la proximité de la ville. Les deux me sont indispensables, mais dans une juste proportion…

* Passé/Futur ? Futur : le passé, c’est le passé, on ne peut pas le modifier ; le futur, on a toutes les clés en mains…

* Jour/Nuit ? Le jour à Barry, la nuit à Tournai, mais l’inverse est valable aussi !

21:32 Écrit par Laurent Dumortier | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

22/06/2012

En cette fin d'année littéraire...

Je serai présent ces 22 et 23 juin au Marché de Poésie à la Maison de la poésie, située 28, rue Fumal à Namur. 

Durant les deux jours, j'y dédicacerai "Onirique", mon dernier recueil de poésie.

 

978-2-87459-546-2.JPG
Plus d'infos : ici

Bruines.jpg

 

En juillet et août, outre la suite du travail de promo pour "Bruines",  les textes du recueil "Vertiges" seront rassemblés et présentés au comité de lecture.

Enfin, toujours le travail d'écriture des recueils "Fractures" et "D'hivers et d'ivresse" que j'espère avoir terminés pour la fin de l'année...

Bonnes vacances !

 

 

  

18:55 Écrit par Laurent Dumortier | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

21/05/2012

Bruines, nouveau recueil de nouvelles, disponible en librairie.

 

                          cdl-logo.jpg                                      

                                                   MAI 2012

NOUVELLES FANTASTIQUES

 

 

17,90 Eur – 110 pages

N° ISBN : 978-2-87459-646-9

 

 

bruines-avant.JPG Brumes, brouillards, bruines…  La pluie et ses déclinaisons multiples réservent de temps à autre l’une ou l’autre surprise particulièrement désagréable : une maison réputée hantée, un auto-stoppeur qui voit la situation se retourner contre lui, la mort en personne qui dépose ses cartes de visite, ou encore plusieurs mails ô combien attirants…  Si la pluie peut se faire entendre, elle peut également se montrer acide…

 

cdl-logo.jpg

 

Rue de Maulde, 26 7534 BARRY

Belgique

Tél : 069/847494

Fax : 070/420693

http://www.editionschloedelys.be

20:32 Écrit par Laurent Dumortier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/04/2012

Mois d'avril chargé !

Dans le cadre du "Printemps des Poètes", je serai présent à la bibliothèque Jean de la Fontaine, à Ath, pour l'annonce des résultats, le vendredi 27 avril, lors de la soirée avec concert acoustique et ce, en tant que Président du Jury du concours de poésie organisé par la bibliothèque.
 
Le 28 avril 2012, à partir de 19h30, je serai présent au Centre Culturel de Comines, 2, Rue des Arts, 7780 Comines pour un débat interactif sur le genre littéraire qu'est la Nouvelle.
 
D'ici là (et surtout après !), j'espère avancer dans mes projets littéraires : "Fractures", recueil de nouvelles fantastiques en cours d'écriture et "D'hivers et d'ivresse", recueil de poèmes. 

22:38 Écrit par Laurent Dumortier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/03/2012

Salon du Livre à Bondues (Lille Métropole)

Je serai les 24 et 25 mars 2012 à Bondues (Lille Métropole) dans le cadre du 14ème Salon du Livre.  Outre quelques-uns de mes collègues de Chloé des Lys, sera également présent Philippe Gildas, mais pas sur le même stand que moi :-D

Plus d'infos ici 

 

09:00 Écrit par Laurent Dumortier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Critique de Joseph Bodson - Reflets Wallonie-Bruxelles

Laurent Dumortier, Onirique, éd. Chloé des Lys.

"De petits hymnes nocturnes, solitaires et mystérieux, pleins de silence et de recueillement.  Un langage codé énigmatique qui nous laisse sur notre faim, même s'il y a parfois, comme dans Premier Toucher, une sorte de flirt avec les mots.  La lumière est un mal nécessaire."

08:47 Écrit par Laurent Dumortier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/03/2012

Interview sur actu-tv - février 2012

Voici les liens sur youtube : ici et ici

 

15:12 Écrit par Laurent Dumortier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/12/2011

Article de Françoise Lison sur "Bruines"

Paru ce 27 décembre 2011 : icibruines.jpg

08:51 Écrit par Laurent Dumortier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/12/2011

Ferments littéraires en Wallonie Picarde (Michel Voiturier)

 

 

ferments1.jpg

 

Ferments.JPG

19:46 Écrit par Laurent Dumortier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/11/2011

Tournai la Page 2011

  • Je serai à Tournai la Page les 12 et 13 novembre, au stand des Editions Chloé des Lys, Halle aux Draps, Grand-Place à Tournai, pour y dédicacer mon dernier recueil de nouvelles : "Bruines".

 

  • En collaboration avec la "Société des Poètes Français", une lecture d'un de mes textes aura lieu dans la grande salle Europe de l'Hôtel Cathédrale - dimanche 13 novembre, de 14 à 16h00.

23:10 Écrit par Laurent Dumortier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/10/2011

Farces et attrapes : une lecture de Christine Brunet

 

"J'ai donc lu, "Farces et attrapes" de Gilles Saint-Laurent. Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, ce nom est un pseudo... celui de Laurent Dumortier, bien connu par ailleurs pour ses recueils poétiques. (...)"

 

La suite ? Vous pouvez la découvrir ici

 

2-87459-115-7.JPG

18:30 Écrit par Laurent Dumortier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/09/2011

Référencement d'Onirique : désormais disponible en librairie, sur chapitre.com, au Furet du Nord, etc..

 

 

« Onirique » est un recueil de poèmes basé sur « Equaam », la cité des âmes, dont parle l’auteur dans sa trilogie d’héroïc fantasy, « Les chroniques de Balthus ». Une partie des textes a été écrite dans une langue imaginaire, ce qui peut dérouter le lecteur…

 

978-2-87459-546-2.JPG

 

18:00 Écrit par Laurent Dumortier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/09/2011

Article paru dans "Le Courrier de l'Escaut" - 05-09-2011 - F. Lison

gsl-art.JPG

23:24 Écrit par Laurent Dumortier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/09/2011

Actu de septembre

Samedi 10 & dimanche 11 : Participation à l'expo. collective "Des pierres & des lettres", organisée par l'association FaMaWiWi : épitaphes et petites annonces sur le thème de la mort, aux Fours à chaux du Rivage saint-André, Chercq (Tournai).
 
Dimanche 18 septembre à 20h00 : interview dans l'émission mensuelle d'actu-tv.
 

19:52 Écrit par Laurent Dumortier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/06/2011

Festival International et Marché de la poésie Wallonie-Bruxelles à Namur

Ce week-end, je serai en séance de dédicaces au Festival International et Marché de la poésie Wallonie-Bruxelles à Namur, à la Maison de la Poésie de Namur

Plus d'infos ici

 

19:41 Écrit par Laurent Dumortier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/06/2011

Critiques dans le numéro 28 de "Reflets Wallonie-Bruxelles"

"Laurent Dumortier – Changements – éd. Chloé des Lys – 97 pages – 17,90 €

 

La fantaisie la plus débridée, partant dans tous les sens, l’imaginaire qui caracole, et le quotidien le plus banal prend soudain un autre visage, flirtant souvent avec l’horrible, où les valeurs habituelles se trouvent bouleversées.

Renversement des rôles entre hommes et bêtes, intervention d’extra-terrestres étudiant l’humain comme animal de laboratoire, des gens qui disparaissent, au propre comme au figuré, des meurtres sanguinaires pour des raisons futiles ou artistiques, des histoires non terminées laissant la porte ouverte à toute interprétation…

Trente mini-nouvelles, qui se suivent à toute allure, se répondent dans le genre science-fiction, policier, animalier, épouvante… sans reprendre son souffle, on se voit ballotté de cauchemar en cauchemar, rebondissant de l’une à l’autre comme balle de son.

Les nouvelles sont parfois si courtes qu’on n’a pas le temps de se mettre dans l’ambiance et  souvent trop transparentes pour garder un suspense. On engloutit sans respirer les fantasmes et les délires qui peuplent l’imaginaire fertile de Laurent Dumortier, ils nous sont servis sans apprêts, dans un style tout simple et naturel, comme si toutes ces choses étranges ou sordides allaient de soi. Bon appétit !

 

Isabelle Fable"

 

"Laurent Dumortier – Evolution – éd. Chloé des Lys – 20 pages

 

Elégant opuscule structuré comme une respiration entre Evolution et Régression, deux phases successives numérotées chacune de 0 à 9, où deux personnages, Janus et Carole, se donnent la réplique de page en page.

Une mise en scène très précise pour des pensées oscillant de l’une à l’autre, poésie philosophique ou philosophie poétique, avec une sorte de bilan en une unique ligne italique au cours de chaque régression, comme :

« Se nourrir de certitudes, c’est mourir à moyen terme »

ou :

« Le marionnettiste est un dieu qui s’ignore »

Balancement jubilatoire entre noir et blanc, condition sine qua non de la nature humaine, qui se paie d’images et de mots pour tenter de comprendre le monde car « Les repères spatio-temporels ne sont pas un MRU » (mouvement rectiligne uniforme !) et la vie est un abîme de mystère. Le sonder n’est pas de tout repos. Il y a de quoi perdre la tête. L’auteur en est conscient quand il énonce que :

« La régression est une étape essentielle dans la névrose »

et en conclusion :

« Concernant Laurent Dumortier, une mise en observation s’impose ».

En attendant, il reste à lire, relire et jouer à cache-cache entre désirs désertés et compréhension de l’anomalie systémique… dans ce livre-théâtre, où l’on nous fait miroiter des mots-marionnettes pas toujours évidents :

« Hors contexte

Le concept renonce

A son abstraction »

 

Isabelle Fable"

  

 

20:39 Écrit par Laurent Dumortier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/04/2011

La cave, extrait de "Changements"

La cave

 

Premier jour

 

Pour la première fois depuis 35 ans, Martine Xavier put faire la grasse matinée. Car, pour la première fois depuis 35 ans, François ne l'avait pas réveillée par ses hurlements ! Martine s'étira et se frotta les yeux. Huit heures ! Elle avait donc dormi près de dix heures d'affilée ! Elle se leva et tira les tentures. Dehors, le soleil brillait et la journée promettait d'être belle...

 

Deuxième jour

 

Martine a commencé à nettoyer la chambre de François. Comme il ne reviendra plus, elle a décidé d'en faire une chambre d'amis. François ayant souvent été malade, elle n'avait pas d'autre choix que de la retapisser entièrement. Avec quelques plantes, la décoration serait parfaite...

 

Deuxième semaine

 

Martine s'est décidée à aérer la maison, même s'il gèle dehors. A force de rester à l'intérieur, elle n'a pas remarqué la légère odeur. Le boulanger, lui, l'a bien remarquée, par contre...

 

- Je me demande si vous n'avez pas un rat crevé dans votre grenier ou votre cave, Madame Xavier ! Il y a une drôle d'odeur ici !

 

- Ah ? Vous avez sans doute raison ! Ca fait un moment que je me demande d'où elle peut provenir, mais je n'ai rien trouvé...

 

Après avoir ouvert plusieurs fenêtres, Martine voulut en avoir le cœur net : elle grimpa jusqu'au grenier et commença à l'explorer. Le plancher était encombré de choses diverses : cartons de vieux livres, bibelots divers, meubles anciens dont elle ne se servait plus...

 

Une fouille minutieuse lui permit de découvrir l'origine de cette désagréable odeur : un hibou, mort sans doute depuis un bon moment et en état de décomposition...

 

Martine alla chercher un sac poubelle et y glissa le cadavre...

 

Deuxième mois

 

        - Je ne sais pas ce qui se passe chez Madame Xavier, mais il y a une de ces odeurs, je ne vous dis pas !  Au début, j’ai cru que cela provenait du champ derrière chez moi, mais j’ai dû me rendre à l’évidence : l’odeur provenait d’à côté…

 

        - Oui, c’est vrai que ça ne doit pas être agréable de vivre en permanence à côté d’une odeur pareille !

 

        - En même temps, je ne lui en veux pas : ça ne doit pas être évident pour elle de toujours s’occuper de François…

 

        - Oui… Pauvre Martine…


 

 

Troisième mois

 

        - Madame Laudry !  Quelle bonne surprise !  Que puis-je pour vous ?

 

        - Hé bien…  Ne le prenez pas mal, Madame Xavier, mais je crains qu’il y ait un animal mort chez vous.  Pour le moment, il ne fait pas encore trop chaud, mais d’ici un mois ou deux, ça deviendra tout bonnement intenable…

 

        - Ne vous inquiétez pas, je vais essayer de remédier au problème…

 

Cinquième mois

 

        - Madame Xavier ?  Lieutenant Vincent Moulin.  Nous sommes ici pour accompagner le service d’hygiène qui va procéder à une inspection de votre maison.  Des voisins se sont plaints de l’odeur et…

 

        Le policier n’eut pas le temps de terminer sa phrase : son collègue, pris de nausées et incapable de tenir plus longtemps à cause de l’odeur démentielle, courut vomir dans le caniveau…

 

        - Je crois qu’ils n’ont pas tout à fait tort… ajouta-t-il en souriant.

 

        Le lieutenant resta sur le bord de la porte – tant l’odeur était insoutenable – tandis que les ouvriers du service de l’hygiène pénétraient dans la maison, le visage recouvert d’un masque de protection…

 

        Quelques instants plus tard, l’un d’entre eux revint vers le policier, le visage écarlate.

 

        - Inspecteur, venez vite voir, c’est horrible !

 

Le lendemain, au commissariat

 

        L’inspecteur toussa et se tourna vers son interlocutrice :

 

        - Allez, Madame Xavier, expliquez-nous ce qui s’est passé…

 

        - Je ne pouvais plus le supporter, inspecteur.  Tous les jours, entendre ses hurlements.  Tous les jours être à sa disposition.  Je ne pouvais plus continuer comme cela, inspecteur !   J’ai essayé de le placer dans une institution, mais les places sont rares…  et j’ai fini par me décourager.  Cette nuit-là, il a encore lancé ses cris et… je ne sais pas ce qui m’a pris, mais je l’ai frappé… frappé avec tout ce qui me tombait sous la main.  A la fin, son visage n’était plus qu’une plaie béante.  Je l’ai descendu, non sans mal, à la cave.  La suite, vous la connaissez…    


 

19:23 Écrit par Laurent Dumortier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/03/2011

J’ai lu « changements de Laurent Dumortier » par Céline Gierts

http://www.bandbsa.be/contes/changements.jpg

 

 

La machine ressemble à une pieuvre immense reliant tous les cerveaux de la planète, elle s’appelle « réducteur  de réalité », nous voyons le monde tel que nous sommes.


Le cerveau 9782874594700 bénéficie d’un faux contact avec la machine, son propriétaire s’appelle Laurent Dumortier, il est capable de nous livrer une autre face du monde, là où tout bascule, voleur de visage, train ou bateau p

reneur d’otages, crabe ou ver géant, multiples menaces pour l’être humain. Surtout faites le taire, empêchez le d’écrire et de travailler dans l’édition, ils ne doivent pas savoir !

 


Jetez le aux  piranhas ou plutôt non, menacez le de le faire s’il ne nous raconte pas la suite de toutes ces histoires immédiatement. On a pas le droit d’étendre la réalité et de nous rebander les yeux juste après … on veut savoir la suite !!! LA SUITE ou les PIRANHAS M. DUMORTIER …. ;-)

article paru sur le blog aloys : ici

 

00:27 Écrit par Laurent Dumortier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/03/2011

Salon du Livre de Bondues

Je serai présent ces samedi et dimanche 12 et 13 mars au Salon du Livre de Bondues, pour y dédicacer "Changements", mon dernier recueil de nouvelles fantastiques.

 

Plus d'info sur le site internet des organisateurs : ici

12:04 Écrit par Laurent Dumortier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/02/2011

Les chroniques de Madoka

Super bonne critique de "Changements" sur le blog "Les chroniques de Madoka" : ici

 

 

10:21 Écrit par Laurent Dumortier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/02/2011

Article relatif à "Onirique", sorti en novembre 2010 lors du salon "Tournai la Page"

 

Article de Françoise Lison du mardi 01 février, paru dans le "Courrier de l'Escaut" et relatif à "Onirique" : ici

 

 

 

16:31 Écrit par Laurent Dumortier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/01/2011

"Les carrefours improbables" : en mode "tissu"

carrefours improbables - robe.JPG

 

Robe réalisée par Caroline Demeulenaere (photo de GED)

18:42 Écrit par Laurent Dumortier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |